Fermer

Si vous pensez avoir été victime d’une fraude ou d’un vol d’identité sur Internet, si vous avez reçu un email suspect vous demandant de révéler vos informations personnelles ou votre code secret, écrivez- nous : securite.fr[at]ing.com

Attention aux appels frauduleux provenant d’acteurs se faisant passer pour une filiale, un partenaire mandaté par ING France ou un salarié d’ING pour vous proposer des solutions d’investissements.

Protégez votre carte bancaire et vos achats en ligne
Sécurité de votre carte bancaire

La première à chose à faire lorsque vous recevez votre nouvelle carte bancaire, c’est de signer la bande blanche située au verso. Sans cela, certains commerçants pourraient refuser votre carte.

Le seul endroit où vous devez inscrire votre code confidentiel, c’est votre mémoire. Ne le notez nulle part, et surtout pas sur votre carte bancaire ou dans votre portefeuille !

Que ce soit chez un commerçant ou au distributeur, veillez à composer votre code à l’abri des regards. Et bien sûr, ne le communiquez à personne, pas même à vos proches.

Nous ne vous contacterons jamais pour vous demander votre code secret , que ce soit par courrier, par téléphone ou par email. Si vous recevez une demande de ce type (même si elle vous paraît « officielle »), ignorez-la et contactez-nous immédiatement : vous êtes sûrement victime d’une tentative d’hameçonnage (ou « phishing »).

Vérifiez toujours que vous avez bien récupéré votre carte bancaire après un paiement chez un commerçant ou un retrait au distributeur. Les oublis ne sont pas si rares…

Ne prêtez jamais votre carte bancaire à qui que ce soit, même à un proche.

Lors des paiements chez un commerçant, vérifier l’utilisation qui est faites de votre carte, ne la quittez pas des yeux.

Vous pouvez coller une vignette sur le dos de votre carte, à l’emplacement du cryptogramme visuel (les trois chiffres au dos). Ceci évitera qu’une personne ayant un contact visuel avec votre carte ne puisse relever ces chiffres.

Le skimming est une technique visant à récupérer des informations sur votre carte ainsi que sur votre code secret afin de produire une copie de votre carte et ainsi réaliser des retraits ou des paiements frauduleux.

Afin de vous protéger contre le skimming, voici quelques conseils pratiques :

  • Cachez systématiquement la saisie de votre code secret avec votre main ou, que ce soit sur un distributeur de billet ou un terminal de paiement en magasin: des caméras peuvent être dissimulées n’importe où.
  • Vérifiez l’aspect extérieur des distributeurs de billet, évitez si possible ceux qui vous paraitraient avoir été modifiés.
  • Suivez exclusivement les consignes indiquées à l’écran du distributeur : ne vous laissez pas distraire pas des inconnus, même proposant leur aide.

En cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter pour faire opposition sur votre carte bancaire.

Que faire en cas de problème avec votre carte bancaire

Si vous vous trompez trois fois en composant votre code secret, votre carte bancaire sera bloquée. Dans ce cas, pas de panique, vous pouvez changer votre code secret directement dans votre espace client.

SI vous pensez avoir perdu votre carte, utiliser la fonction de blocage temporaire, vous la retrouverez peut-être rapidement après recherche ! Si ce n’est pas le cas ou si vous êtes persuadé qu’elle est définitivement perdue, a été volée ou que vous avez été fraudé alors faites opposition à votre carte.

  • En ligne : Connectez-vous dans votre espace client, dans la rubrique de gestion de votre carte. Dans le module correspondant, vous pourrez faire opposition à votre carte.
  • Par téléphone Vous pouvez également faire opposition en contactant le service d’urgence au 01 57 22 54 09 (appel non surtaxé, coût selon opérateur).

Une nouvelle carte vous sera automatiquement recommandée et sera livrée chez vous dans un délai maximum de 7 jours. Le coût de refabrication s’élèvera à 15 €. En cas d’urgence, vous pouvez recevoir votre carte sous 48h, moyennant un coût de refabrication et d’envoi en express de 70 €.

Pour la récupérer, rendez-vous dans l’agence bancaire dont dépend le distributeur, muni d’une pièce d’identité.
Si l’agence est fermée, contactez-nous par téléphone.

Si vos coordonnées bancaires ont été utilisées sans votre accord pour des achats en ligne, ayez les bons réflexes : faites opposition à votre carte ! Voir plus haut « comment faire opposition ? »

En cas de fraude avérée, vous aurez la possibilité de contester les opérations réalisées à votre insu auprès d’ING, selon les délais mentionnés dans le contrat porteur. Rendez-vous dans votre espace client pour effectuer une contestation.

Shopping en ligne en toute sécurité

Il s’agit d’un dispositif qui permet de renforcer la sécurité de vos achats en ligne par carte bancaire. Le 3D Secure, déjà utilisé par de nombreux sites e-commerce, évolue. La nouvelle version intègre l’authentification forte de l’acheteur imposée par la DSP2 qui requiert l’utilisation d’au moins deux facteurs d’authentification différents. Cette double authentification s’appliquera aux paiements supérieurs à 30€, sauf exceptions autorisées par la règlementation, et aux transactions réalisées hors de l’espace économique européen.

Votre paiement en ligne devra être validé dans un premier temps par la saisie de votre code secret (celui utilisé pour vous connecter à votre espace client) et dans un second temps par la saisie d’un code à usage unique reçu par SMS.

Pour les utilisateurs de l’application ING sur iOS, Vous recevrez une notification mobile vous permettant de valider votre paiement directement sur l’application ING en saisissant votre code d’accès (celui utilisé pour vous connecter à votre espace client), l’enrôlement de votre Device et l’activation des notifications de votre application mobile sont nécessaires.
Si vous rencontrez des difficultés dans la validation de votre paiement, vous pourrez utiliser la première méthode décrite ci-dessus.

Les e-commerçants vont progressivement mettre en place la nouvelle version de 3D Secure. En attendant, certains de vos achats seront sécurisés via 3DS 1.0 (uniquement par la saisie d’un code temporaire envoyé par SMS).

Il est important de savoir qu’un certain nombre d’exceptions sont autorisées par la règlementation.

C’est le cas des transactions initiées par le commerçant, où seule la mise en place du mandat autorisant le commerçant à initier l’opération de paiement nécessite une double authentification. Les transactions qui auront lieu suite à la mise en place du mandat seront donc exemptées d’une authentification forte.

Les paiements récurrents sont également dispensés des règles 3D Secure, une fois le mandat instauré.

  • Protégez votre ordinateur : maintenez votre ordinateur à jour et protégez-le avec un antivirus
  • Utilisez un navigateur de dernière génération maintenu à jour pour bénéficier des meilleures protections
  • Protégez votre identité vis-à-vis des emails frauduleux (phishing) et veillez à ne jamais communiquer vos moyens d’authentification à un tiers.

  • Vérifiez les coordonnées du commerçant
    E-mail, adresse postale du siège social, numéro de téléphone, numéro d’enregistrement dans votre pays… Vérifiez si les coordonnées de contact sont fiables.

  • Contrôlez la réputation de la société
    Que ce soit sur le site même du commerçant ou sur les forums, il est facile de vérifier la qualité des services en ligne via les commentaires et notations (ratings) effectués par d’autres internautes.

  • Examinez les conditions générales de vente
    Les conditions générales de vente (moyens de paiement, livraison, retour, remboursement…) ou la qualité du service clientèle pourraient être différentes de celles que vous connaissez lorsque vous effectuez vos achats dans le commerce de “rue”. Avant d’acheter, vérifiez : si les frais d’envoi et de retour sont clairement indiqués. si votre carte sera débitée avant ou après la livraison. si vous pouvez suivre le trajet de votre colis, depuis l’achat jusqu’à la livraison. si vous avez une garantie sur les produits livrés. si vous pouvez renvoyer le produit s’il est défectueux ou ne répond pas à vos attentes.

  • Confirmez que le mode de paiement est sécurisé
    Assurez-vous que le mode de paiement proposé soit sécurisé. Le protocole de sécurité le plus répandu est connu sous le sigle SSL (Secure Sockets Layer), un système qui établit un canal de communication sécurisé (chiffré) entre votre ordinateur, smartphone ou tablette et le site marchand. Après une étape d’authentification (avec un lecteur de carte, par exemple), il décrypte les données clients et les divise en informations inutilisables par toute personne qui les intercepterait. Quels sont les indices qui prouvent que vous entrez sur une page sécurisée ? Votre navigateur devrait vous en informer (cela dépend des paramètres que vous avez défini), en affichant un cadenas par exemple. L’adresse de l’URL dans la barre devrait passer de http à https (S for secure).

  • Vérifiez l’assurance achats en ligne
    La plupart des  cartes de crédit  proposent une assurance livraison des achats en ligne. Chez ING, l’Assurance Moyen de Paiement Plus intervient lorsque l’article: n’est pas livré. est livré mais endommagé.

  • Méfiez-vous des e-mails ou appels d’individus vous demandant vos coordonnées bancaires
    Il peut s’agir d’une tentative de fraude, connue sous le terme de  phishing  pour : vous soutirer des informations confidentielles telles que votre mot de passe, le code secret de votre carte, le numéro de votre carte … effectuer des paiements depuis votre compte à l’aide des informations “volées”. ING ne vous contactera jamais pour vous demander vos codes, mots de passe, numéros de compte.

  • Un achat et un paiement ne se font jamais par e-mail
    Reconnaître un faux site internet reste difficile. Les cybercriminels se préparent parfois pendant des mois. Ils peuvent recréer un site internet complet, avoir une adresse de siège social. Si, lors de l’achat, vous devez franchir une “étape intermédiaire” disant qu’un “e-mail de confirmation” vous a été envoyé et que pour finaliser la transaction, il faut cliquer sur le lien qui s’y trouve… Fuyez.

  • Vérifiez régulièrement si vous êtes bien protégé
    N’hésitez pas à consulter nos pages sécurité pour vérifier si vous prenez bien toutes les précautions nécessaires lorsque vous naviguez sur internet, que ce soit via votre smartphone, votre tablette ou votre ordinateur.