Fermer

Et pour mes futurs rideaux :
orange ou jaune ?

Avec ING vous n’avez qu’une chose à faire : vous projeter dans votre futur « chez vous ». Le reste, c’est pour nous.

 

Pour qui ?

Le Crédit Immobilier ING est potentiellement accessible à toute personne physique, capable, physiquement et fiscalement domiciliée en France.

Il n’est pas accessible aux personnes morales : SCI, SARL, EURL, SNC …

Il n’est pas accessible aux expatriés, aux frontaliers, aux personnes travaillant dans des organismes internationaux (OCDE, UNESCO, ONU, OMS) et/ou possédant un statut diplomatique.

Pour quel projet ?

Nous proposons uniquement des prêts libres.

Nous ne proposons pas ni ne rachetons de prêt bonifié ou de prêt réglementé (P.A.S. : Prêt à l’Accession Sociale ou P.C. : Prêt Conventionné), ni de Prêt à Taux Zéro (P.T.Z.).

Pour quel bien ?

Pour acquérir en pleine propriété un bien ancien ou neuf déjà construit.

Nous ne finançons pas les achats sur plan (V.E.F.A. : Vente en Fin d’Achèvement) ou les constructions de maison neuve (C.C.M.I. : Contrat de Construction de Maison Individuelle).

Pour financer ou refinancer l’achat d’une résidence principale ou secondaire à usage personnel ou « mixte » (à usage personnel et professionnel à la fois). Nous finançons également des investissements locatifs à usage d’habitation.

Nous ne finançons pas, les biens à usage 100 % professionnel, les investissements immobiliers (OPCI et SCPI), l’achat de terrain et les travaux.

Est-ce que tous les statuts professionnels peuvent souscrire au crédit immobilier ING ?

Nous nous ouvrons au plus large, mais certains cas particuliers ne nous permettent pas d’accorder des crédits à tous les statuts professionnels. Afin d’être sûr que l’on pourra vous accompagner dans votre projet immobilier, n’hésitez pas à nous contacter.

Pour quel montant ?

Pour un montant empruntable : entre 80 000 € et 1 500 000 €.

Le prêt ne finance pas les travaux, les frais d’agence, de notaire, de dossier et de garantie, qui doivent être couverts par votre apport personnel.

Votre apport personnel doit couvrir au minimum les frais d’agence et de notaire. Celui-ci étant un critère entrant dans l’analyse de votre dossier, nous vous conseillons d’apporter au moins 10 % du montant du bien en plus de ces frais.

Prévoyez également une réserve d’argent afin de régler les frais de dossier et les frais de garantie.