Fermer

;

Comment améliorer ses revenus ?

2 700 euros par mois : c’est le montant du salaire net à partir duquel les Français considèrent qu’on gagne bien sa vie1. Au-delà de 5 000 euros, vous êtes considéré comme « riche » . Que ce soit ou non votre cas, vous n’êtes certainement pas contre augmenter un peu votre niveau de revenus ? Voici quelques idées à envisager.


#1 Demander une augmentation

Négocier son salaire :

D’abord, assurez-vous que la santé économique de votre entreprise le permet. Inutile en effet de demander une augmentation si votre entreprise rencontre des difficultés, à moins que vous ayez de vrais atouts à faire valoir : augmentation de vos responsabilités, du budget à gérer, des personnes à manager. Dans ce cas, vous pouvez vérifier ce que vous valez grâce à des outils comme celui de l’Apec, et vous préparer à la négociation. Bonne chance !

Changer d’employeur :

Avec quelques années d’expérience, le meilleur moyen d’augmenter ses revenus est de chercher un nouvel employeur. Le gain est en moyenne de 15%. Mais attention ! Quitter un CDI comporte toujours un risque. Si vous êtes prêt à vous lancer, il est temps de choisir une jolie photo de vous, et de mettre à jour vos profils sur les réseaux sociaux professionnels. Il est possible de masquer votre nom si vous souhaitez rester discret. Et si votre boss apprend que vous risquez de changer de boutique, il pourrait essayer de vous retenir en vous augmentant !

#2 Arrondir ses fins de mois

Vous pouvez miser sur l’économie de partage et gagner quelques dizaines d’euros par mois en faisant du covoiturage ou en proposant votre appartement quand vous partez en vacances sur un site de location de particulier à particulier… Attention, certains de ces revenus doivent être déclarés et les règles en la matière évoluent très vite. Pensez à vous renseigner préalablement sur la fiscalité appliquée.
Si vous avez une compétence particulière à valoriser c’est aussi un bon moyen de l’exploiter : donner des cours de guitare, conseiller un étudiant, etc. Et pour les plus manuels d’entre vous, il existe des sites sur lesquels vous pouvez vendre vos propres créations. Mais là aussi, certaines règles doivent être respectées pour que votre activité ne soit pas requalifiée en professionnel : les principaux critères retenus pour qualifier un particulier de professionnel de la vente à distance relèvent de la régularité de l’activité, du caractère lucratif de celle-ci et de l’intention d’avoir une activité professionnelle. Et dès lors qu’il relève du statut de commerçant, le vendeur est alors soumis à un régime fiscal et social particulier.
Et puis n’oubliez pas : pour gagner plus, vous pouvez aussi dépenser moins !

#3 Bénéficier de toutes les aides auxquelles vous pouvez prétendre

Vérifier les aides que vous percevez déjà :

Renseignez-vous exactement sur les montants d’aides que vous pouvez percevoir, en fonction de votre situation familiale. Et n’hésitez pas à demander le rappel de ces aides sur les trois dernières années en cas d’erreur en votre faveur. Il faudra cependant faire preuve d’un peu de patience !

Découvrir des aides dont vous n’aviez pas connaissance :

Il n’est pas évident de se retrouver dans les nombreux textes législatifs. Par exemple, vous pouvez déduire de vos impôts jusqu’à 50% des frais de garde à domicile de vos enfants. Certains dispositifs sont plus ponctuels, mais ils sont parfois très intéressants : déduction en cas de travaux d’isolation, prime à la casse en cas de changement de véhicule, etc. N’hésitez pas à demander conseil à vos interlocuteurs, ou à faire quelques recherches sur le net. Pour obtenir une simulation de ces aides, vous pouvez également vous rendre sur le site de l’administration.

Donnez-nous
votre avis !
> On y va
Décidez de vous améliorer dans d’autres domaines :
C'est pour bientôt !
C'est pour bientôt !
Tips Habitation
C'est pour bientôt !
;