Fermer

;

Comment optimiser votre épargne ?

Ça y est, vous avez mis suffisamment d’argent de côté pour parer en cas de coups durs mais vous n’êtes pas certain d’avoir choisi les meilleurs placements pour l’argent qu’il vous reste ? Nous vous aidons à optimiser votre épargne.

#1 J’anticipe mes besoins

Facile à dire ! Mais a-t-on vraiment envie de penser à la retraite à 30 ans ? Ou au financement des études du petit dernier ? Pourtant anticiper les projets que vous aurez à financer tout au long de votre vie va vous permettre de choisir le produit d’épargne ou d’investissement le plus adapté à votre objectif et à vos moyens. Par exemple, on vous demandera souvent 10 % d’apport pour un emprunt immobilier. Financer les études d’un enfant peut revenir à 40 900 euros sur trois ans s’il poursuit ses études dans l’une des cinq plus grandes écoles de commerce1. Et d’ici 2060, les retraités auront un niveau de vie inférieur de 20% par rapport au reste de la population, alors que nous sommes aujourd’hui à parité2… Plus vous vous y prenez tôt, moins le montant que vous devrez placer régulièrement pour y parvenir sera élevé. Pour déterminer quel est le produit le plus adapté à vos projets, consultez notre infographie : « Je définis mes objectifs d’épargne ».
2. Sources : Évolutions et perspectives des retraites en France Rapport annuel du COR — Juin 2015

#2 Je détermine la meilleure répartition selon ma situation

#3 J’épargne régulièrement pour lisser les risques

Verser régulièrement de l’argent sur des produits de placement investis sur les marchés financiers comme une assurance-vie en unités de compte ou un PEA a l’avantage de diminuer votre risque et donc vos éventuelles pertes. L’achat régulier de titres boursiers permet en effet de lisser leur prix de revient et par conséquent de rendre votre portefeuille moins sensible aux variations des marchés.

img-cac-40
L’investissement sur les marchés boursiers s’adresse à des investisseurs souhaitant valoriser leur capital et acceptant en contrepartie un risque de perte en capital. Les placements sur marchés financiers peuvent s’avérer risqués du fait des fluctuations à la baisse, lesquelles interviennent notamment en fonction des conditions de marché, du risque de change, de signature (risque de faillite de l’entreprise), de gestion (investissement sur une valeur qui baisse indépendamment du marché) ou du risque de taux.

#4 Je gère mes rentrées d’argent exceptionnelles

Une rentrée d’argent exceptionnelle ? Si la tentation peut-être grande de tout dépenser d’un coup, c’est aussi l’occasion de faire le point sur son budget et ses besoins. Selon le montant perçu et sa situation personnelle (crédits à rembourser, projets à financer rapidement…), plusieurs solutions peuvent être envisagées pour l’utiliser au mieux.
Donnez-nous
votre avis !
> On y va
Décidez de vous améliorer dans d’autres domaines :
C'est pour bientôt !
C'est pour bientôt !
Tips Habitation
C'est pour bientôt !
;